Comme chaque année, le ministère constate l’indice des fermages pour 2021. Pour mémoire, l’indexation des fermages a changé en 2009. L’indice est, depuis lors, national et il s’applique aux baux ruraux et viticoles.

L’indice des fermages pour 2021 est ainsi de 106,48 (contre 105,33 en 2020). Il s’applique aux loyers perçus entre le 1er octobre 2021 et le 30 septembre 2022. La variation par rapport à l’année précédente est de +1,09%.

Précisions sur l’indice 2021

Le ministère de l’agriculture a publié cet indice dans son arrêté du 12 juillet 2021. L’indice progresse de 1,09%. Cette hausse est supérieure à celle de l’année précédente (+0,55 %). Pour mémoire, cette révision de l’indice national s’appuie sur deux éléments :
1) évolution du revenu brut agricole sur les 5 dernières années (102,59) ;
2) variation du « Prix Intérieur Brut » de l’année (112,31).
Selon le statut du fermage, la valeur des fermages se situe entre un minima et un maxima. Cette règle s’applique à tous les baux ruraux (terres et prés nus) mais aussi aux baux viticoles ainsi qu’aux bâtiments d’exploitation.

Historique des indices

AnnéeIndice national des fermages
2021106,48
2020105,33
2019104,76
2018103,05
2017106,28
2016109,59
2015110,05
2014108,30
2013106,68
2012103,95
2011101,25
201098,37
2009100

Référence : JORF n°0166 du 20 juillet 2021 – texte n° 31

Le ministre de l’agriculture et de l’alimentation,
Vu le code rural et de la pêche maritime, notamment les articles L. 411-11, R. 411-9-1, R. 411-9-2 et R. 411-9-3 ;
Vu l’examen par la Commission des comptes de l’agriculture de la nation le 3 juillet 2020,
Arrête :
  • Article 1 : L’indice du revenu brut d’entreprise agricole national à l’hectare retenu pour 2021 est de 102,59 (indice base 100 en 2009).
  • Article 2 : L’indice du prix du produit intérieur brut retenu pour 2021 est de 112,31 (indice base 100 en 2009).
  • 3 : L’indice national des fermages s’établit pour 2021 à 106,48.
  • 4 : La variation de l’indice national des fermages 2020 par rapport à l’année 2019 est de 1,09 %.
  • 5 : Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.
Fait le 12 juillet 2021. Pour le ministre et par délégation : L’ingénieur en chef des mines, service compétitivité et performance environnementale, S. Lhermitte