L’accueil de stagiaires est l’occasion de faire connaissance en ce sens que l’employeur et le jeune vont vérifier que le travail, l’activité, l’entreprise et son environnement peuvent convenir à l’un comme à l’autre.

Cette période peut permettre de raccourcir la « période d’essai » dans l’hypothèse d’une embauche ultérieure, après la fin des études.

Avant l’accueil d’un stagiaire

Effectif maximum

  • 3 stagiaires maximum dans les entreprises de moins de 20 salariés
  • 15% de l’effectif total pour les entreprises de plus de 20 salariés

Convention de stage

Obligatoire, elle est généralement établie par l’établissement d’enseignement. Elle est signée de l’établissement, de l’enseignant référent, du stagiaire, du chef d’entreprise et du tuteur qui est affecté au stagiaire.

Tuteur

Un tuteur ne peut avoir plus de 3 stagiaires sous sa responsabilité

Pendant l’accueil du stagiaire

Rémunération et gratification

Pour un stage de plus de 2 mois consécutifs (ou non consécutifs à l’intérieur d’une même année scolaire), la gratification est obligatoire.

Le montant est d’au minimum 15% du plafond horaire (3,75 €/h en 2019) de la SS, exonéré de charges sociales et d’impôt dans la limite de 15% du PHSS

Autres avantages

  • Accès à la cantine, attribution de tickets-restaurants (si disponibles)
  • Prise en charge des frais de transport
  • Avantages du CSE au même titre que les salariés
  • Protection accident du travail et maladies professionnelles
  • Droit à congés si durée de stage supérieure à 2 mois

Horaires de travail, durée du stage

  • Même temps de travail que les salariés, mêmes horaires
  • Au maximum 6 mois par année d’enseignement
  • Autorisations d’absence pour maladie, accident, paternité, …

Fin du stage

Sa date est conclue dans la convention.

Une rupture anticipée est possible après concertation entre l’entreprise et l’établissement d’enseignement.

Après l’accueil du stagiaire

Attestation, évaluation

Il faut notamment y indiquer la durée et le montant de la gratification versée.

En cas d’embauche

  • Réduction de la période d’essai sous conditions
  • Prise en compte de l’ancienneté sous conditions