Economie/Gestion Environnement

Un arrêté « chardon » régional pour lutter contre sa propagation

Publié le

pixabay

Un arrêté de janvier 2018 rend obligatoire la lutte contre le chardon des champs sur le territoire de la région Centre – Val de Loire, en zone agricole et non agricole. Les propriétaires et usagers des terrains sont tenus de détruire les chardons.

L’intervention doit nécessairement avoir lieu avant que les bourgeons floraux ne s’ouvrent, la montée à graine et l’essaimage doivent être empêchés. Le chardon est une plante herbacée vivace, sa floraison s’étend de juillet à septembre. L’espèce se reproduit par ses graines, par ses rhi­zomes et par des fragments de racines (un labour contribue à la fragmentation ra­cinaire et donc à sa multiplication).

Il est conseillé d’utiliser préférentiellement la lutte mécanique (l’écimage, le fauchage continuel du chardon entraînent l’épuisement des rhizomes) à la lutte chimique, notamment en bordure des cours d’eau et des fossés et plus généralement dans les zones non traitées (ZNT).

Plus d’informations sur le site internet de la DRAAF Centre Val de Loire

Published by

Pôle QHSE

Pour contacter nos conseillers QHSE : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Châteaudun : 02 37 94 00 94 | Nevers : 03 86 71 92 50 | Pithiviers : 02 38 32 76 30 | Etampes : 01 60 80 16 16 ou qhse@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle QHSE

Pour contacter nos conseillers QHSE : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Châteaudun : 02 37 94 00 94 | Nevers : 03 86 71 92 50 | Pithiviers : 02 38 32 76 30 | Etampes : 01 60 80 16 16 ou qhse@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *