Commercialisation Economie/Gestion

Orges : la France seul fournisseur d’importance au sein de l’Union européenne en 2018/19

Publié le

Pixabay

Le conseil spécialisé pour la filière céréalière, réuni le 12 septembre 2018. Les CR et notes de conjoncture sont publiées par FranceAgrimer.Relativement épargnée par la sécheresse par rapport à ses voisins plus septentrionaux comme l’Allemagne ou la Pologne, la France devrait s’affirmer comme fournisseur majeur de l’Union Européenne et d’importateurs essentiels comme la Chine et l’Arabie saoudite.  Avec une récolte estimée à 11,5 Mt par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la France disposerait de ressources commercialisables d’environ 11 Mt, stocks compris. Face à la demande européenne et mondiale, la France pourrait exporter près de 3,7 Mt d’orges vers l’Union européenne et 3 Mt vers les pays tiers, soit 0,7 Mt de plus qu’en 2017/18 au total. Sur le marché intérieur français, les utilisations par les malteurs devraient rester stables, autour de 350 000 tonnes. En revanche les incorporations d’orge par les fabricants du bétail sont prévues à 1,1 Mt, en baisse de 150 000 tonnes par rapport à 2017/18.

Published by

Pôle Conseil Economique

Pour contacter nos conseillers économiques : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou conseil@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Conseil Economique

Pour contacter nos conseillers économiques : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Nevers : 03 86 71 92 50 ou conseil@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *