Economie/Gestion Environnement

Biosécurité, ce qui change le 1er septembre 2017

Publié le

pixabay

Afin de prévenir le retour d’un nouvel épisode d’influenza aviaire dans le Sud-Ouest de la France, les acteurs concernés doivent s’engager à respecter strictement des mesures de biosécurité dans leurs élevages. Cette mobilisation pour être efficace doit être collective. Ces obligations concernent également tous les opérateurs intervenants dans les élevages commerciaux.

L’arrêté du 10 juillet 2017 modifie l’arrêté du 8 février 2016 relatif aux mesures de biosécurité applicables dans les exploitations de volailles et d’autres oiseaux captifs dans le cadre de la prévention contre l’influenza aviaire tout en tenant compte de l’expérience acquise lors de l’épisode d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 survenu en 2016/2017.

Les mesures de biosécurité sont telles que :

  • L’exploitant de volailles ou d’autres oiseaux doit définir un plan de circulation, délimitant le site d’exploitation, les unités de production, le sens de circulation, les aires de stationnement et les sites de nettoyage et de désinfection,
  • Un plan d’exploitation de gestion des flux doit être établi permettant de mettre en avant les circuits entrants et sortants des animaux, du matériel, des intrants, des produits et sous-produits,
  • Les véhicules qui pénètrent sur l’exploitation doivent être indispensables au fonctionnement de la structure dans les cas contraire, ils ne sont pas admis sur l’exploitation,
  • Aucun animal domestique ne doit pénétrer à l’intérieur des zones de production,
  • Les dispositifs de distribution des aliments doivent être couverts d’un toit et doivent être facilement nettoyables et désinfectables,
  • Seulement les personnes essentielles au fonctionnement de l’exploitation sont autorisées à pénétrer dans la zone d’élevage en passant par un sas sanitaire …
  • Un plan de nettoyage et de désinfection, un plan de lutte contre les nuisibles, la traçabilité des interventions, le registre du personnel, doivent être rédigé et mis à jour régulièrement.

L’arrêté du 10 juillet 2017 entre en vigueur le 1er septembre 2017

Pour tout renseignement, contactez une conseillère du Service QHSE :

  • Julie THIERCELIN au 02 38 32 76 30
  • Lucile BENOT au 02 38 61 82 00
  • Anne LOGIE au 02 48 68 36 63
  • Emilie MERIAS au 02 38 61 82 00
  • Violaine GILBERT au 02 37 91 42 43

Published by

Pôle QHSE

Pour contacter nos conseillers QHSE : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Châteaudun : 02 37 94 00 94 | Nevers : 03 86 71 92 50 | Pithiviers : 02 38 32 76 30 | Etampes : 01 60 80 16 16 ou qhse@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle QHSE

Pour contacter nos conseillers QHSE : Chartres : 02 37 91 42 43 | Bourges : 02 48 68 36 36 | Fleury-les-Aubrais : 02 38 61 82 00 | Châteaudun : 02 37 94 00 94 | Nevers : 03 86 71 92 50 | Pithiviers : 02 38 32 76 30 | Etampes : 01 60 80 16 16 ou qhse@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *