Droit social

Routiers étrangers : Paris refuse de faire marche arrière sur le salaire minimum

Publié le
pixabay

pixabay

Paris n’entend pas revenir sur sa décision d’imposer le Smic aux chauffeurs routiers étrangers travaillant en France et maintient sa « position ferme » malgré une mise en demeure de la Commission européenne, a affirmé le 8 septembre 2016 le secrétaire d’État aux Transports, Alain Vidalies. Lire la suite …