Fiscalité Réglementation

Déclaration de revenus 2017, modalités en cas de changement de situation familiale

Publié le

Votre situation familiale a évolué au cours de l’année (mariage, pacs, divorce…), nous vous exposons les modalités de déclaration de vos revenus pour cette année particulière.

 

 

Mariés ou pacsés en 2017

Une seule déclaration est à établir l’année du mariage ou de la conclusion du PACS.

Mais une option est possible afin que chaque conjoint établisse une déclaration distincte pour l’année entière.  Cette option pour l’imposition distincte est irrévocable.

L’imposition distincte porte sur les revenus personnels dont chaque époux ou partenaire a disposé pendant l’année du mariage ou de la conclusion du pacte et sur la quote-part des revenus communs leur revenant. A défaut de justification de cette quote-part, les revenus communs sont partagés en deux parts égales entre les époux ou partenaires.

Séparé(e) au cours de l’année 2017

Dans cette situation chacun des anciens époux ou anciens partenaires est soumis à une imposition distincte pour l’ensemble de l’année.

L’imposition distincte porte sur les revenus personnels dont chaque époux ou partenaire a disposé pendant l’année de séparation et sur la quote-part des revenus communs leur revenant.

A défaut de justification de cette quote-part, les revenus communs sont partagés en deux parts égales entre les ex-époux ou ex-partenaires.

Décès du conjoint en 2017

Vous étiez mariés

Dans cette situation vous devez établir deux déclarations :

  • pour la période antérieure au décès, une  déclaration au nom du couple ;
  • pour la période postérieure au décès une déclaration à votre nom (pour le calcul de l’impôt vous êtes considéré comme marié).

Vous étiez pacsés

Les règles diffèrent selon la date de conclusion de votre Pacs

  • en cas de pacte conclu sur une année antérieure : une imposition commune est établie du 01/01 au jour précédant le décès, puis le partenaire survivant est imposé personnellement pour la période comprise entre le jour du décès et le 31/12 ;
  • en cas de pacte conclu au cours de l’année de décès : du 01/01 au jour précédant le décès un choix est possible entre impositions séparées et imposition commune puis le partenaire survivant est imposé personnellement pour la période comprise entre le jour du décès et le 31/12.

Tableau récapitulatif

Le tableau ci-dessous reprend l’ensemble des modalités applicables selon la situation.

Besoin d’aide pour déclarer vos revenus ?

Votre situation personnelle a évolué (mariage, divorce, naissance…), votre patrimoine se développe (acquisition de titres ou actions, d’un bien immobilier…) et vous êtes confronté à une plus grande complexité de votre déclaration de revenus ? Vous pouvez consulter et solliciter les experts et conseillers Cerfrance pour vous renseigner ou vous accompagner.

Published by

Pôle Fiscalité-Doctrine

Pour contacter notre Pôle Fiscalité-Doctrine : fiscalite-doctrine@alliancecentre.fr

À propos de l'auteur

Pôle Fiscalité-Doctrine

Pour contacter notre Pôle Fiscalité-Doctrine : fiscalite-doctrine@alliancecentre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donner le résultat de l'addition *